À l'arraché (2016)

Un film écrit et réalisé par Emmanuelle Nicot, musique composée par Florian Parra (Hélicotronc Production).

 

Raïssa (17 ans) et Alio (18 ans) entretiennent une puissante amitié. Partageant la même chambre dans un foyer d’accueil depuis plusieurs années, quelle n’est pas la surprise de Raïssa lorsqu’elle découvre qu’Alio a brusquement quitté les lieux sans la prévenir. La retrouvant dans une situation compliquée, Raïssa prend les devants afin de remettre de l’ordre dans la vie de son amie.

Latafara (2016)

avec Nommo, Jumo, Milton Paulo et Guylène Olivares

Musée des Arts fantastiques- Museum Night Fever

4 cartes, 4 couleurs, une performance collective autour du lâcher-prise inspiré par des tribus vaudous.

Sous influences (2008)

D'après une série d'interviews sur l'addiction

Mise en scène par Florian Parra

en collaboration artistique avec Anne Pelé

avec Emilie Beauvais, Caroline Gay, Laetitia Le Mesle, Anne Pelé...

 

La drogue est un sujet complexe; mais qu'appelle-t-on l'addictologie ? L'alcool ? Les anti-dépresseurs ? L'amour ?  Les jeux vidéo ?

Aujourd'hui, notre société se complait à réglementer les comportements individuels et qui tend à dicter une limite entre le bien et le mal.

C'est ainsi que j'ai interviewé une soixantaine de personnes autour de cette question: Quelle est ton expérience de drogue la plus marquante ?

L'inscription de la drogue dans un contexte socio-politique et économique se retrouve à travers ces histoires aussi tragiques qu'humoristiques.

Mais comment repenser la consommation et l'éducation aujourd'hui ?  Suffit-il de cacher ces phénomènes pour les rendre inexistants ?

 

Production : Dispositif le transfuge

avec le soutien du Théâtre de la Villette, et du Domaine de Piedmarche

 

Collaboration avec Orion Scohy (2008)

Réalisation de deux morceaux pour l'auteur Orion Scohy à l'occasion de la sortie du livre "En tarzizanie".

Exposition Oh voleur! (2008)

Série de 11 tableaux réalisés autour de la surveillance dans le centre d'art contemporain La Panacée.

Un exercice de l'observation.

Exposition au théâtre Jean Vilar de Montpellier

Organisation : La pratique

assisté par Isabelle Causse

 

Erma et moi (2007)

Opérette-punk de Mario Baptista

Mise en scène par Mélanie Leray

Avec David Jeanne Comelho, Cyril Leclerc, Florian Parra, Laure thierry , Manu Léonard, Catherine Riaux et Vincent Voisin.

Erma et moi est un texte qui pose la question de savoir comment le progrès et la science deviennent-ils des facteurs de régression à la fois sociale et humaine. 

Où commence et où finit l’homme en tant qu’entité, caractère unique, dès lors qu’on imagine, et on réalise presque, des modifications du corps qui promettent d’être infinies. 

On a vécu dans l’angoisse mythologique que l’homme finisse par être remplacé par la machine, alors que c’est lui qui est en train de remplacer la machine en devenant, en fonctionnant comme une machine : ça c’est une véritable prouesse scientifique, non pas en tant que performance inventive mais en tant qu’instrument de persuasion.

 

 

1/1

Crédits photo :

© www.christianberthelot..com

1/1

Production : Théâtre des Lucioles 

Co-production : Théâtre des Deux Rives - Rouen 

Avec le soutien de la Spedidam

La chaise (2004-2006)

Pièce de Florian Parra

Mise en scène par Mélanie Leray

Avec Pierre Maillet, Florian Parra et Vincent Voisin

Un musicien au chomage est engagé comme gardien de musée pour une vacation de trois mois à Beaubourg.

Coinçé parmi les oeuvres qu'il surveille, il raconte sa condition et le rapport qu'il entretient au quotidien avec le réel. Mais comme il est interdit de lire, écouter de la musique ou parler, il s'invente une activité illicite: écrire une histoire au dos des prospectus.

À partir de là, il expose le malaise d'une génération.

SAM_1054.JPG
1/1

Crédits photo :

© www.christianberthelot.com

Production : Théâtre des Lucioles 

Co-production : Théâtre du rond-point - Paris

Avec le soutien de l'Arcadi

Oedipe-sang (2005)

Sophocle- Lars Noren

De Marcial di Fonzo Bo

Musique : D.I.P

Objets trouvés (2002)

Pièce chorégraphique de Germana Civera/ Compania inesperada

Avec Loup Abramovici, Geneviève Vincent, Germana Civera, Cyril Leclerc, Florian Parra, Simone Verde...

 

Pièce chorégraphique de Germana Civera, musique par Florian Parra.

Cette création a vu le jour à l'hôpital psychiatrique le 3 BIS F. 

 

Qu'est-ce que la danse contemporaine aujourd'hui?

"La création est pensée comme un travail en évolution permanente sous forme d'exposition, un espace qui accueille des gestes divers, dans des lieux divers. Les lieux de représentation et le public participent alors pleinement à l'expérience chorégraphique. Ils travaillent ensemble sur ce qui reste encore quand on se débarasse de tout le reste. Il reste ce qui reste, les résidus. Les résidus sont ce qu'on est allé chercher tres loin, ce que l'on sort de l'ombre en le brandissant. Ce cadre ou situation, explicite, essaie de créer un contexte réel, inattendu, d'établir un rapport entre la réalité et le cours du temps, réduisant toute forme d'activité à des conditionnements d'espace, de temps. Le travail des acteurs dans ce projet est une recherche, ils sont par excellence les créateurs d'objets trouvés". Germana Civerra

Production: Compagnie Inesperada

Co-production: Hopital 3bis F 

Résidence Lily Fantozzi

Crave (2002)

Sarah Kane

Installation de Mélanie Leray - Rennes

Bande-son et composition de Florian Parra

avec les voix de Cyril Leclerc, Laure Thiery, Paola Comis...

Extrait crave -
00:0000:00

"Je veux dormir à tes côtés et faire tes courses et porter tes sacs et te dire comme j’aime être avec toi mais ils continuent à me faire faire des sottises. Et je veux jouer à cache-cache et te donner mes vêtements et te dire que j’aime bien tes chaussures et m’asseoir sur les marches pendant que tu prends ton bain et te masser le cou et t’embrasser les pieds et te tenir la main et sortir dîner sans m’énerver quand tu manges dans mon assiette et te retrouver au Rudy’s et te parler de la journée et taper ton courrier et te porter tes affaires et rire de ta paranoïa et te donner des cassettes que tu n’écoutes pas et regarder des films géniaux et regarder des films nuls et me plaindre de la radio et prendre des photos de toi quand tu dors et me lever pour aller te chercher du café et des bagels et des feuilletés et aller au Florent boire un café à minuit et te laisser me voler mes cigarettes sans jamais être fichue de trouver une allumette et te parler du programme que j’ai vu la veille à la télé et t’emmener à la clinique des yeux et ne pas rire à tes blagues et avoir envie de toi le matin mais te laisser dormir et t’embrasser le dos et te caresser la peau et te dire comme j’aime tes cheveux tes yeux, tes lèvres, ton cou tes seins ton cul..." Sarah Kane

Le gardeur de troupeaux (2001)

Fernando Pessoa

Mise en scène de 10 poèmes de Fernando Pessoa par Florian Parra

assisté d'Isabelle Causse

avec Cyril Leclerc, Akiko Gherbi, Hairy Monster, Vincent Voisin, Armand Gavriilides, Laure Thierry, Isabelle Causse...

La cave coopérative- Les myrtilles- Montpellier

Être poète n'est pas une ambition que j'aie,

c'est ma manière à moi d'être seul. 

 

Aimer, c'est l'innocence éternelle,
et l'unique innocence est de ne pas penser. 

 

Ce qu'il faut, c'est qu'on soit naturel et calme
dans le bonheur comme dans le malheur,
c'est sentir comme on regarde,
penser comme l'on marche,
et, à l'article de la mort, se souvenir que le jour meurt,
que le couchant est beau, et belle la nuit qui demeure... 

 

La beauté est le nom de quelque chose qui n'existe pas
et que je donne aux choses en échange du plaisir qu'elles me donnent.

 

 

Malheur à toi et à tous ceux qui passent leur existence

à vouloir inventer la machine à faire du bonheur ! 

 

Je ne suis rien.
Jamais je ne serai rien.
Je ne puis vouloir être rien.

Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde. 

 

Dans tous les asiles il est tant de fous possédés par tant de certitudes ! 

 

Je veux cesser sans conséquences...
Je veux aller à la mort comme à une fête au crépuscule. 

 

Il n'y a pas de normes. Tous les hommes sont des exceptions à une règle qui n'existe pas. 

Igor et caetera (2002)

De Laurent Javaloyes

Mise en scène par Pierre Maillet

Avec Valérie Schartz, Elise Vigier, Vincent Voisin, Marc Bertin David Jeanne- Comelho, Patricia Pottier, Florian Parra... et les portugaises ensablées

 

Igor et caetera est une pièce inachevée de Laurent Javaloyes. 

Igor et caetera est un conte de fées. Ou plutôt un conte de sorcières. En tout cas un conte. Et comme dans tous les contes, il y a de l’horreur et du sordide. Ici, tout est vu à travers les yeux du petit Igor. Y passent l’inceste, la violence du père sur les membres de la famille, les envies de meurtre, etc. Ces faits sont posés comme des actes, sans analyse ni psychologie. On "fait avec", et quand on est enfant, on s’en arrange avec le jeu. Du théâtre donc. Ce que fait Igor, ce que fait la mère, ce qu’ils font tous à l’intérieur de cette histoire.

Igor et caetera est un grand rêve éveillé. Totalement intemporel. A la manière du "il était une fois". Les tableaux commencent par "quelque temps plus tard". La véritable lucidité réside finalement dans la fuite : l’envie de dormir rattrapée par le somnambulisme, l’envie de voyages avec l’ami Momo, cligner des yeux pour faire disparaître ou apparaître les gens, et plus tard, adulte, l’envie de voler. Tout est accepté, même les pires choses, parce qu’il y a la conviction permanente que la réalité est ailleurs. Qu’on ne vit pas la vraie vie. Que l’on rêve.

 

Théâtre, risques technologiques et métissage artistique (1999)

Von magnet / Mimetic

La cave coopérative- Montpellier

24h non-stop

Avec Von Magnet, Mimetic, Edith Baldy, Stephanie Marquet, Eox, Mathias Beyler, Lucille calmel, Leyaume, Florian Parra...

Le but de ce labo visait à la construction d'une idée, d'un principe de spectacle total mettant à contribution et en situation scénique chaque participant, qu'il soit ou qu'il ne soit pas issu des arts de la scène ou de formation purement théâtrale, lorsque sculpteur, vidéaste, comédien, peintre, technicien et musicien parviennent à élaborer et intervenir ensemble, éléments actifs d'une dynamique de performance. Cette expérience particulière ne visait pas à diriger l'apprentissage des participants dans l'approfondissement d'une technique théâtrale différente mais plutôt à les sensibiliser au risque technologique, au métissage artistique et à les guider, les motiver par la présentation d'un produit original en grande partie inspiré d'eux-mêmes.